Groupe Pivot Droits et Citoyenneté des Femmes

Groupe Pivot Droits et Citoyenneté des Femmes (GP/DCF)

Organisation :  Groupe Pivot Droits et Citoyenneté des Femmes GP/DCF

 

Date de création : 2002

 

Nature de votre structure : Association formalisée par la coalition de 8 associations ou ONG qui sont AJM, AMDH, APDF, CADEF, COFEM, FOMADDH, ODEF, REFAMP (membres intervenants), regroupés autour du projet Droits et Citoyenneté des Femmes en Afrique Francophone.

Influencer la définition et la mise en œuvre des politiques, stratégies et actions de promotion et de défense des droits et de la citoyenneté des femmes au Mali.

 

La Vision : Le GP/DCF se veut un réseau pérenne qui veille à la protection et à l’effectivité des droits des femmes en vue d’améliorer leur statut dans un environnement juridique favorable.

 

Action(s): Le GP/DCF mène des actions en matière de :

  • Plaidoyer/Lobbying,
  • Formation, d’information, de sensibilisation
  • Vulgarisation du droit des femmes
  • Education à la citoyenneté

 

Zones d’intervention:

Zoom sur deux projets

Le projet « Renforcement de capacités des femmes et des jeunes pour leur implication a la justice transitionnelle de la région de Mopti et ses cercles ».

Résultats :

  • 50 formatrices ont été outillées avec des kits et ont formé d’autres femmes dans leur localité ;
  • La mission « renforcer les capacités des femmes et des jeunes de la région de Mopti pour leur implication dans la mise en œuvre de la justice transitionnelle»a constaté que les participants étaient satisfaits, que les groupes cibles ont été identifiés selon le projet (50% de femmes, 13% de femmes victimes des VBG, 23% de jeunes et 14% des leaders traditionnel religieux.) ;
  • Les acquis de la formation ont été appliqués à travers la sensibilisation des victimes qui ont permis de se familiariser avec les notions de justice transitionnelle et aussi d’informer et sensibiliser les populations sur les enjeux et les procédures de la justice transitionnelle;
  • 60 femmes ont été formées sur la médiation, négociation, justice transitionnelle et le contenu de l’accord pour la paix. Les victimes connaissent leurs droits et les procédures de la justice transitionnelle.

Le projet « Justice, prévention et réconciliation pour les femmes, mineurs et autres personnes affectées par la crise au Mali (JUPREC) ». Sous le leadership du GP/DCF, le projet visait la contribution à l’accès à des services de justice pour les populations vulnérables, notamment des mineurs et des femmes au Mali. L’objectif visé est de doter les Organisations de la Société Civile d’argumentaires pour faire le plaidoyer relatif à l’effectivité de la « loi N°01-082 / du 24 Août 2001» sur l’Assistance Judiciaire et l’Aide Juridique.

Résultats :

  • Les forces et les faiblesses de la « loi N°01-082 / du 24 Août 2001» relative à l’Assistance Judiciaire et l’Aide Juridique sont diagnostiqué D’autres textes juridiques favorables à l’Assistance Judiciaire et juridique sont identifiés au niveau national et sous régional et régional par une Comité d’experts;
  • L’argumentaire pour faire le plaidoyer relatif à l’effectivité de la loi sur l’Assistance Judiciaire est élaboré ;
  • Les opportunités offertes par les politiques et les textes juridiques sont identifié

Equipe (salariés, bénévoles…) : 3 salariés, 5 bénévoles

 

Membres d’autres réseaux (national, régional, international) :

Conseil National de la Société Civile, Forum National de la Société Civile, plate forme de femmes leaders de Mali, Commission Nationale des droits de l’Homme, Alliance Droits et Santé, Union africaine des droits de l’Homme, Reseau Paix et Sécurité des Femmes dans l’E space CEDEAO, Reseau des Organisations de Défense ,de Protection et Promotion des Droits des Femmes en Afrique Francophone , Réseau des Femmes Africaines pour la Recherche et le Développement, Girl Generation

 

Site internet : www.plateformemali.org

 

Réseaux sociaux :

Facebook: gpdcf

Twitter : @GpdcfOng