MMF/ANBF

logo_mmf-286x300

La Marche Mondiale des Femmes/Action Nationale du Burkina Faso (MMF/ANBF)

Date de création : 2003

 

Nature de votre structure : association à but non lucrative

 

Mission :

Stimuler un vaste mouvement des femmes du Burkina Faso, afin que la Marche Mondiale des Femmes/Action Nationale du Burkina Faso soit un geste d’affirmation dont l’impact se traduira par :

  • Une solidarité durable pour une unité d’action
  • La réduction de la pauvreté féminine, des violences faites aux femmes et aux filles à travers le monde en général, et au Burkina Faso en particulier
  • La promotion d’une paix durable
  • La citoyenneté pleine pour les femmes

 

Actions :

  • Maintenir et renforcer un vaste mouvement de solidarité des groupes de femmes de la base.
  • Promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes du Burkina Faso et entre les peuples.
  • Poursuivre un processus d’éducation populaire où toutes les femmes peuvent analyser par elles-mêmes les causes de leur oppression et les alternatives possibles.
  • Amener les populations et les mouvements sociaux en général à soutenir et à effectuer les changements qui s’imposent pour améliorer les conditions et la qualité de vie des femmes du Burkina Faso et du monde.

 

Zones d’intervention :

Zoom sur deux projets

« L’autonomisation économique des femmes restauratrices de rue » :

L’objectif ultime de ce projet est de promouvoir le développement économique des femmes restauratrices de rue de Ouagadougou avec l’implication et le soutien des époux. L’hypothèse étant que les objectifs du projet peuvent être atteints si les activités économiques des femmes génèrent des revenus et que, d’autre part, les époux/partenaires de ces dernières adhèrent aux activités de leur épouses/partenaires et les soutiennent. Le projet répond à un besoin d’actualité : Les gens mangent de plus en plus dehors à cause des distances entre le lieu de travail et le domicile, les besoins liés au système de journée continue instauré par le gouvernement et aussi à cause du coût élevé de la cuisson à domicile. Le projet innove également en ce qu’il intègre le développement économique et la dimension de risques de violences faites aux femmes. Ce faisant, il développera une approche de travail avec les époux/partenaires des femmes restauratrices, diminuant pour le coup les conflits de leadership au sein des couples, transformant les rapports de pouvoir.

Renforcement organisationnel :

Avec le soutien de diverses partenaires, la MMF/ANBF a pu se renforcer sur le plan organisationnel conformément aux besoins exprimés par nos membres lors de trois rencontres régionales en 2012, avec comme acquis:

 

  • L’élaboration d’un plan de communication
  • La réalisation du troisième plan stratégique
  • Tenue de l’AG qui a permis le renouvellement des instances en 2016

A ceci s’ajoutent l’amélioration de la gouvernance à travers la relecture du manuel de procédures, l’élaboration de stratégies d’intégration de thèmes transversaux comme le « genre» et l’«environnement», l’élaboration d’un système de suivi évaluation, le renforcement de nos membres en TIC, la participation à la rencontre internationale et la restitution des acquis de dite rencontre aux membres de la Coordination Nationale (CN) du Burkina Faso.

Expertise et expérience spécifique :

  • Formations
  • Animations de rencontres
  • Organisation d’évènements de grande envergure
  • Plaidoyers
  • Recherche

 

Equipe (salariés, bénévoles…) : 6 salariés, 28 personnes ressource, 168 membres

 

Membres d’autres réseaux (national, régional, international) : CN/VFFF, REFSFECO, PROSEI/BF (PROJET APPUI A L’ORGANISATION DU SECTEUR DE L’ECONOMIE INFORMELLE AU BURKINA FASO), Alliance Droits&Santé, MMF/ International, Coalition CEDEF.

 

Site internet : www.ammfbf

Réseaux sociaux :

Facebook : mmf.anbf

Twitter : @mmf.anbf